Bâtiment et architecture : 9 tendances induites par la pandémie

Des nouveaux besoins en matière de logement aux bureaux et aux espaces publics. Covid-19 a tout changé et définit déjà les tendances pour l’avenir.

La pandémie de Covid-19 a ouvert une période de réflexion sur les lacunes qui existent actuellement dans les foyers, ou sur la façon dont les espaces de travail ou les espaces à usage public (restaurants, hôpitaux, magasins, etc.) devraient être adaptés aux exigences sanitaires des institutions.

À cette fin, les spécialistes du secteur de la construction, de l’architecture ou de la décoration intérieure en sont venus à valoriser l’importance des espaces ouverts et flexibles, d’une bonne orientation solaire, de la qualité des matériaux et des produits de construction, du confort intérieur ou des nouvelles technologies.

Les villes et les environnements devront se réadapter pour se conformer aux nouveaux modes de travail, de relation, de communication ou de développement des activités. Tout cela pour améliorer la vie des gens et se préparer à des événements exceptionnels tels que la pandémie de Covid-19,

Tendances futures de la construction et de l’architecture 

1. des peintures résistantes aux techniques de désinfection

Les techniques de désinfection sont sans aucun doute le principal moyen de lutte contre le virus. Le problème est qu’ils endommagent profondément la surface des murs et des plafonds, et finissent par en détériorer l’aspect et la durabilité. La solution réside donc dans l’utilisation de peintures résistantes dans les hôpitaux, les restaurants, les résidences ou les magasins.

2. Efficacité énergétique

L’efficacité énergétique a également fait l’objet d’une attention accrue grâce à l’installation de solutions telles que l’isolation thermique. On a constaté, pendant les confinements, une augmentation significative de la consommation d’énergie dans les habitations, ce qui rappelle le rôle fondamental d’une bonne isolation thermique, de l’installation d’appareils à faible consommation, de solutions intelligentes d’économie d’énergie ou de ventilateurs.

3. Passivhaus

Le confort intérieur finira par donner plus d’importance à des normes de construction comme Passivhaus. Grâce au confinement, l’importance d’avoir des espaces intérieurs sains et confortables a été renforcée en termes de température, d’humidité, de concentration de CO2 et d’autres agents pathogènes et polluants.

4. Bureaux : « chambres de travail 

Étant donné que les mesures de distanciation et d’hygiène seront désormais essentielles pour prévenir les infections futures, on réfléchit à des espaces de bureau qui permettent un équilibre entre la concentration isolée et la collaboration productive et significative.

Toutefois, en raison de la prolifération du télétravail, de nombreuses entreprises rechercheront également des espaces où les salles de réunion sont plus prioritaires que la création d’espaces de travail individuels.

5. Hôpitaux avec constructions plus souples et plus élastiques 

En quelques mois, nous avons été témoins de la viabilité de la construction de bâtiments à usage hospitalier. Cela a créé un précédent clair et, désormais, la flexibilité et l’élasticité seront l’une des maximes de la création d’installations de soins de santé, l’objectif étant que les espaces puissent réagir de manière appropriée et être rapidement transformés ou étendus.

6. Isolation acoustique 


Isolation acoustique dans les logements et conditionnement acoustique dans les lieux ouverts au public. Le problème du bruit, l’un des principaux ennemis du confort intérieur, a été mis en évidence lors des journées de confinement. La résolution de cet inconvénient passe par l’installation accrue de systèmes d’isolation acoustique dans les logements, afin d’empêcher les bruits extérieurs ou ceux des maisons voisines de pénétrer.

Dans les espaces publics tels que les restaurants ou les musées, l’intérêt d’installer des solutions de conditionnement acoustique va également croître. Grâce à l’installation d’éléments absorbants, la réverbération du son sera contrôlée et le niveau de bruit dans les espaces sera sensiblement réduit, ainsi que leur intelligibilité.

7. La technologie au service des mesures d’hygiène 

Certaines des mesures d’hygiène qui ont été imposées subsisteront dans le temps, ce qui finira par éliminer les boutons, poignées ou mécanismes d’ouverture qui ne permettent pas leur utilisation automatique.

Cela favorisera la prolifération de différents types de technologies ou de composants qui évitent le contact avec les surfaces (portes automatiques, ascenseurs à commande vocale, interrupteurs mains libres…) et ceux qui permettent un auto-nettoyage régulier.

8. Aménagement intérieur 

Aménagement intérieur axé sur la chromothérapie et l’élimination des polluants. Les mois de quarantaine à la maison ont montré l’importance énorme que les foyers ont pour l’état d’esprit.

Par conséquent, la tendance à rechercher la paix et la sérénité à la maison à travers des tons chauds, des beiges, des verts doux ou des blancs, réapparaîtra, tout comme le fait d’arriver à une maison qui inspire la positivité et la joie à travers des couleurs gaies dans les tissus et les objets.

D’autre part, la tendance étant à la propreté, l’accent sera également mis sur l’utilisation de textiles ou d’accessoires naturels, car ils sont hypoallergéniques et antibactériens, ainsi que sur l’application de peintures capables d’éliminer les substances nocives pour l’environnement.

9. L`avenir des habitations 

Les nouveaux besoins en matière de logement lors de la recherche d’une nouvelle propriété. Du jour au lendemain, les maisons sont devenues des logements, des lieux de travail, des écoles ou des espaces de loisirs. La société a ainsi pris conscience qu’elle vit dans des espaces peu flexibles et qu’elle connaît une certaine pénurie de logements.

Pour cette raison, tous ceux qui envisagent d’acquérir, de construire ou de modifier un bien immobilier intégreront désormais dans leur décision des critères moins importants jusqu’à présent, tels que la possibilité de disposer d’espaces extérieurs (jardin, balcon, terrasse, etc.), une bonne orientation solaire, une plus grande sensation d’espace et de polyvalence, un espace pour travailler.

RSS
contact@2air.fr
LinkedIn
LinkedIn
Share
Instagram
WhatsApp